Abonnez-vous à la lettre d’information

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Agni, le feu digestif et de la vitalité

L’un des principes centraux en Ayurveda est celui d’Agni. On pourrait le traduire par feu digestif mais il englobe en fait bien d’autres fonctions dans le corps.

Le feu digestif mais pas seulement

Souvent traduit par « feu digestif », c’est donc Agni qui va nous permettre de digérer la nourriture et d’assimiler les nutriments. S’il est trop faible nous pouvons rencontrer divers troubles digestifs, depuis l’ingestion de nourriture jusqu’à l’élimination.

Mais le principe d’Agni va plus loin car ce « feu » est en fait celui responsable de tous les métabolismes de notre corps et de notre esprit. Ainsi c’est avec un Agni efficace qu’on pourra combattre les infections (système immunitaire) et qu’on aura de l’énergie et de la vitalité. Puisqu’il donne aussi de la vitalité sur le plan psychique, c’est lui qui donnera de l’envie, de la motivation et qui permettra aussi de digérer les émotions. Il permet aussi de digérer les informations que l’esprit et le corps reçoivent (études, images, sons…).

Il y a un exemple assez parlant permettant de comprendre comment Agni agit aussi bien physiquement que psychologiquement. Vous vous trouvez à un moment avoir très faim mais avant que vous ailliez manger, vous recevez un appel très désagréable et conflictuel d’un proche. Vous ressentez alors votre faim coupée, vous n’avez plus du tout envie de manger. Agni doit en fait d’abord digérer cette charge émotionnelle avant de pouvoir peut être par la suite digérer de la nourriture.

Diagnostic rapide d’Agni

Si vous voulez faire un diagnostic de votre Agni pour estimer son fonctionnement dans une période donnée vous pouvez vous référer à ce qui suit.

Les signes ci dessous sont des signes de manque d’Agni. Si votre Agni fonctionne correctement vous ne devez avoir aucun des symptômes suivants. Si vous vous retrouvez dans un ou plusieurs points, votre Agni est faible et a sûrement besoin d’un petit coup de boost.

Signes de manque d’Agni:

  • Troubles digestifs divers (lourdeur d’estomac, douleurs, gaz, ballonnements, fatigue après le repas, constipation). Ne pas aller aux toilettes tous les jours est un signe de constipation.
  • Rhumes, grippes ou tout autre infection mineure ou majeure indiquant une diminution de l’immunité.
  • Frileux (plus que la moyenne), pieds et mains froides
  • Coup de fatigue régulier ou fatigue généralisée
  • Manque d’envie, de désir, de motivation
  • Difficulté à digérer les émotions (« ça ne passe pas »)
  • Difficulté à digérer les informations, de nouvelles connaissances…
  • Difficulté à gérer les situations de la vie, se sentir surmené

Nous pouvons dire au passage, que seule une très faible portion de la population ne souffre d’aucun de ces symptômes. Nous sommes donc en grande partie en manque d’Agni et nous ne pouvons que bénéficier des divers moyens pour le stimuler.

Renforcer Agni

Il existe un grand nombre de méthodes pour le soutenir mais les plus grands fortifiants sont le soleil, l’humour et les épices! Voilà différentes pistes pour renforcer votre feu intérieur.

Utiliser les épices qui soutiennent Agni

Fenouil, coriandre et cumin sont particulièrement intéressante car elles ont cet effet et conviennent à tout le monde. Gingembre, cannelle, cardamome, ail, curcuma, poivre et un grand nombre d’autres épices ont également cet effet mais il vaut mieux consulter un thérapeute ayurvédique qui vous voulez être sûr qu’elles sont adaptées pour vous.

« Les plus grands fortifiants d’Agni sont le Soleil, l’Humour et les Epices »

Autres manières de fortifier :

  • S’exposer au soleil
  • S’entourer de personnes chaleureuses, bienveillantes
  • Humour
  • Activité physique quotidienne (transpirer!)
  • Se lever avant le lever du soleil.

Il existe aussi plusieurs recommandations pour éviter de perturber Agni :

  • Eviter les aliments préparés et les restes. Manger uniquement des aliments fraichements préparés.
  • Eviter le cru (demande trop à Agni)
  • Eviter les aliments froids et l’eau froide.
  • Ne pas multiplier le nombre de prises alimentaires dans la journée. Agni a besoin de repos lui aussi!
  • Manger aux heures de jour, c’est à dire quand le soleil est présent
  • Eviter les surcharges émotionnelles
  • Eviter les surchages en information difficile à digérer (infos stressantes et anxiogène, films violents par exemple).
  • Si on se sent en surcharge, se reposer!

Vous pouvez aussi consulter l’article suivant sur le blog, contenant d’autres bonnes idées à ce sujet : L’Ayurveda en saison froide.

A tous les instants de notre existence, veillons à notre Agni. Alors nous conserverons une bonne santé physique et psychique et nous pourrons intégrer pleinement ce que la vie nous envoie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.